Un voyage abracadabrant

J’ai fait de plus loin que moi un voyage abracadabrant
il y a longtemps que je ne m’étais pas revu
me voici en moi comme un homme dans une maison
qui s’est faite en son absence
je te salue, silence

je ne suis pas revenu pour revenir
je suis arrivé à ce qui commence

“L’homme Rapaillé: Liminaire,” Gaston Miron

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *